top of page
Calendrier 2024

​​

  1. Marche d'hiver, 9.02, 18h15, Stand de tir de Courroux (Richard S.)

  2. A.G. ordinaire le 8.03, 18h30, Rest. de la Couronne, Courcelon (Christophe G.)

  3. Sortie de 3 jours du 30.5 au 1.6 dans le Morvan, Christophe H.

  4. Sortie de 1 jour le 23.6, Joseph F.

  5. Fête du village de Courroux du 24 au 26.8 avec balade ouverte à tous les motards le 24.8 à 16h00 devant l'école

  6. Sortie de 1 jour le 1.9, Christophe G.

  7. Sortie de 1 jour le 14.9, Roger S.

  8. AG le 23.11, Rest. de l'Ours, Courroux, Christophe G.

Sans oublier les apéro-contacts prévus les mercredis soirs entre le 15 mai et le 3 juillet (sauf les 29.5 et 26.6) puis entre le 7 août et le 11 septembre inclus. Un message sur WhatsApp de confirmation ou d'annulation sera envoyé quelques jours avant. On se réjouit de revoir tous les membres et sympathisants tout au long de l'année lors des manifestations et rencontres qui sont organisées.

Sortie de 3 jours dans le Morvan, du jeudi 30 mai au vendredi 1er juin 2024, Christophe H.

Notre président sportif, nous propose chaque année des sorties exceptionnelles. Depuis de nombreuses années on en parle mais on n'y est jamais allé avec le club, le Morvan. Au programme un jour pour s'approcher de la région (auberge du camp romain à Chassey-le-Camp), 1 jour pour une boucle dans le Morvan et 1 jour pour le retour avec env. 300km par jour.

Rendez-vous était donné aux 16 participants à l'Ours à Courroux pour un départ à 8h précise (comme d'habitude). Encore un fois, l'heure de rendez-vous est compliquée. Il y a ceux qui ont l'habitude de se lever tôt pour aller bosser et qui mettent leur réveil au dernier moment. Il y a ceux qui sont toujours en train de faire quelque chose et qui, au moment du départ, constate qu'ils ont oublié quelque chose. Et enfin, ils sont rares, il y a ceux qui ont le temps de bien préparer les choses mais qui n'ont pas l'habitude de se lever tôt. Alors, ceux-là, mettent le réveil bien avant l'heure de rendez-vous et arrivent en pensant être les seuls à la sortie ou que les autres sont déjà partis (Yves-Alain).

La météo s'annonce plutôt pluvieuse mais le moral est au beau fixe et on ne se fie plus trop aux prévisions. De plus, les loups chassent les km, en principe, par n'importe quel temps. Bon, admettons que cette fois les prévisionnistes météo avaient raison car c'est sous un déluge que nous nous élançons. Un 1er arrêt est fait dans la montée de St-Brais puis un 2ème après la perte du groupe. Le GO fait demi-tour et va rechercher les retardataires. Il se trouve que notre ami Serge n'arrive pas à conduire car il a de la buée sur la visière et sur les lunettes. Il ne peut donc piloter correctement sur les petites routes. À la pause-café, malgré la réservation, le restaurant est fermé. Ce n'est que lorsqu'on repart que la lumière s'allume. Un bon savonnage antibuée sur les lunettes de Serge a résolu le problème.

C'est à Ornans que nous faisons halte pour le repas de midi, à la table de Gustave pour un repas excellent qui nous apporte un peu de soleil dans les cœurs et un accueil des plus sympathiques.

Le temps s'améliore un peu l'après-midi. Nous partons à l'heure prévue et arrivons à l'hôtel pour commencer par la visite d'une petite cave pour une bonne dégustation.

Le lendemain, visite du Morvan avec une météo partiellement pluvieuse toujours selon l'horaire prévu (un respect de l'heure bien Suisse). Il y a juste 3 personnes qui ont préféré se baigner dans la piscine couverte. Après la pause du matin, nous perdons Roger qui, occupé à se préparer et à mettre ses boules dans les oreilles n'a pas entendu qu'on s'arrêterait un peu plus loin pour faire le plein. Dans sa bulle pour nous rattraper, il ne nous a pas vu non plus à la station. Mais pas de souci, on le retrouvera un peu plus loin car il a le parcours sur son GPS.

À midi nous prenons le repas dans un restaurant dans une décoration superbe. Nous continuons cette jolie balade dans le Morvan en passant également par le point le plus haut. C'est là que Pascal n'arrive plus à changer de vitesse. Équipé de ses caisses à outils, il répare le problème en un tour de main. Heureusement, qu'il s'est arrêté au bon moment juste avant que son sélecteur ne tombe.

Au retour, deux des participants nous ont quittés prématurément, car ils ne se sentaient pas bien. Ils sont rentrés directement.

Nous partons sans souci et à l'heure. Nous traversons de nombreux village nous rappelant de grands noms de vins (Nuits st Georges…). Pour le midi, encore une jolie surprise. Le restaurant réservé a décidé de fermer ce jour-là. Notre GO a donc dû improviser et nous a trouvé une pizzeria où nous sommes accueillis chaleureusement par un personnel très sympathique et où nous avons eu droit à un très bon repas. Il faut croire que notre GO a le don pour trouver des endroits très chouette.

Après 3 journées et 920 km, dans une super ambiance, une bonne humeur (malgré la météo) et une ponctualité exceptionnelle, on termine sur la terrasse du rest. de l'Ours pour une bonne bière. Un grand merci à tous les participants et surtout un grand merci à Christophe pour cette belle sortie, ces belles routes et ta parfaite organisation.

IMG-20240530-WA0007.jpg
IMG-20240530-WA0014.jpg
IMG-20240531-WA0019.jpg

38ème Assemblée Générale ordinaire, le 8 mars 2024, Rest. de la Couronne, Courcelon, Christophe G.

C'est avec un nombre très important de participants (25) que s'est déroulée cette 38ème Assemblée ordinaire ouverte avec près de 15 minutes de retard mais cette fois ce n'est pas trop la faute du Président mais compte tenu du nombre il a fallu un peu plus de temps pour que chacun puisse avoir quelque chose à boire avant de démarrer notre marathon. Bien sûr, le Président est persuadé que tous sont venus pour écouter son traditionnel discours toujours haut en couleur et en anecdotes. Après ses tentatives de l'année dernière avec ChatGPT c'est cette fois, à nouveau, ChatGunti qui a pondu un texte revenu dans la tradition (bon cela lui aura pris beaucoup plus de temps). Du coup, on a eu droit à diverses envolées lyriques sur la bataille que doit livrer notre club pour se maintenir à Courroux. Il met en garde Pascalinou (qui est monté au perchoir du législatif à Delémont) que les loups bouffent les poules sur leur perchoir. Il se réjouit aussi de la nomination de Valinou comme chef du service des infrastructures. Nul doute que, dans quelques années, nous roulerons sur des routes sans défaut qui seront devenues des billards. Comme d'habitude, le rapport de notre Président ad aeternam est accepté sans discussion puisque la discussion n'est même pas ouverte.

Le PV de Serge est lui applaudi sans réserve puisqu'il a encore une fois su faire ressortir les plus belles remarques et anecdotes croustillantes et hilarantes de la dernière assemblée.

Pour les comptes, on relève que Julien les tient parfaitement. Le président veut les faire accepter à main levée. Il s'instaure donc scrutateur et décrète que les comptes sont acceptés à l'unanimité.

On remercie encore tous ceux qui se sont investis pour la bonne marche du club tout au long de l'année

Enfin, on a noté que c'est Pascalinou qui secondera Serge pour la révision des comptes et que c'est Valinou qui sera remplaçant. Notre vénéré Président nous rappelle son intention de renouveler la garde-robe de nos membres avec un nouveau t-shirt. Il fournira ces prochains jours un exemple de ce qu'il souhaite proposer.

Finalement, à l'heure prévue, les conjoints nous ont rejoints et nous étions 34 à participer au repas qui a suivi cette assemblée. Voilà peut-être la raison du grand nombre de participants car, cette année, nous avons donné la possibilité aux conjoints de nous rejoindre. Peut-être que la motivation des présences n'était pas exclusivement pour notre Président.

Nous terminons la soirée donc par un très bon repas avec terrine campagnarde et salade verte en entrée puis un grand plat de tranches à la crème (avec une très bonne sauce) un autre de légumes et de frites. Bien sûr, comme d'habitude, si la soirée s'est terminée vers minuit pour certains, d'autres ont joué les prolongations jusqu'à plus d'heure.

On souhaite une bonne année 2024 avec beaucoup de soleil et sans accident à toutes et tous.

20240308_201131.jpg
20240308_201209.jpg
20240308_201246.jpg

Marche d'hiver, vendredi 9 février 2024, 18h15, Stand de tir de Courroux, Richard S.

Une fois n'est pas coutume, Richard (qui lui est coutumier de l'organisation de la marche d'hiver) nous a convié, cette année, à une marche au clair de lune. En fait, il n'y aura point de lune et heureusement que quelques participants prévenants avaient pris leur lampe frontale. C'est en effet dans une nuit noire que 14 participants motivés pour la marche se sont retrouvés au stand de Courroux à 18h15. Deux autres s'occupent de préparer l'apéritif dans l'étable de chez Patrick C. qui, non seulement, met son bâtiment à disposition mais nous organise également des tables et des bancs (merci Patrick), et 6 nous rejoindront pour le souper prévu à la Couronne à Courcelon.

Presqu'à l'heure le groupe de marcheur prend la direction de la ferme Balmer avant de grimper jusqu'à proximité de chez Leiser. La montée est rude mais, après un petit replat, c'est la descente en direction de Courcelon qui permettra de reprendre son souffle. On rejoint Christine qui a organisé l'apéritif, face à un beau troupeau de vaches qui ne se soucient aucunement de notre présence et un trio de chats noirs qui, espérons-le, ne nous apportera pas la poisse.

Après avoir repris des forces on repart en direction du rest. de la Couronne. Malheureusement, Sandra nous abandonnera en cours de trajet car elle est souffrante. On espère qu'elle se remettra rapidement et dommage qu'elle n'ait pas pu déguster un excellent repas préparé par la nouvelle tenancière Sadia. Après une belle salade mêlée et avant un morceau de vacherin glacé nous avons pu apprécier une excellente entrecôte coupée avec sa sauce à l'ail, une jardinière de légumes et des excellentes frites.

La soirée s'est terminée assez tardivement dans la convivialité et la bonne humeur mais on devait rester au moins pour souhaiter un bon anniversaire à Pascal.

Merci à Christine pour s'être occupé de l'apéritif (qui est offert par le club) et merci encore à Richard pour sa parfaite organisation et pour nous avoir permis de vivre une marche d'hiver atypique. À l'année prochaine.

P1110652.jpg
bottom of page