Calendrier 2022

​​

  1. Assemblée générale ordinaire le 18.03, à 18h30, au Rest. de l'Ours, Courroux

  2. Marche d'hiver le 27.03, 9h15, étang de la Réselle (Richard Schmidt)

  3. Sortie de 1 jour le 12.06 (Roger Schaub)

  4. Sortie de 2 jours les 02 et 03.07 (Christophe Hamel)

  5. Pique-nique familial le 10.07 (Christophe Günter)

  6. Sortie de 1 jour le samedi 20.08 (Daniel Battilotti)

  7. Fête du village de Courroux du 27. au 29.08, balade à moto le 27.08 de 16h à 18h30 env. (Yves Jenny)

  8.  Sortie de 1 jour le 18.09, Emmental (Henri Loviat)

  9. Assemblée générale annuelle le 03.12 (lieu encore à définir)

Sans oublier les apéro-contacts prévus les mercredis soirs du 08.06 au 14.09  (interruption du 7.7 au 9.8) qui se sont terminés par la traditionnelle soirée choucroute organisée par Christine L. que nous remercions encore vivement.

On se réjouit de revoir tous les membres et sympathisants tout au long de l'année lors des manifestations et rencontres qui sont organisées.

Rondes en Emmental, le 18 septembre 2022, Henri L.

C'est au petit matin, un peu frisquet, que les 6 participants à cette sortie se sont retrouvés pour le traditionnel café à l'Art'Café à Courroux. Parmi eux il y avait Mélan qui voulait découvrir ce que c'est une sortie du moto-club avec sa propre moto alors qu'il est encore élève-conducteur. Quant à Jérôme c'est in extremis qu'il a pu nous rejoindre et grâce surtout à ses talents en informatique. En effet, sa moto signalait depuis quelque temps une erreur qui semblait provenir du boîter électronique du moteur. Malgré un reset de l'ordinateur, le problème persistait. Il a alors appliqué la bonne vieille méthode de tout débrancher puis de rebrancher et cette fois le reset a fonctionné. Peu après 8 hre on se met en selle pour les gorges de Moutier puis passer la montagne par le Schmiedenmatte. On peut alors apercevoir tout le plateau et les alpes qui ont recouvert un manteau de neige blanc immaculé. On suit ensuite un moment l'Aar pour rejoindre Langenthal avec son impressionnante usine connue par les motards Motorex. On entreprend alors plusieurs boucles qui nous mènent jusqu'à proximité du Mauensee puis du lac de Sempach. Quelques km avant on fait une pause à Winikon. Elle est bienvenue car, depuis le départ, on ne dépasse pas les 10°. Heureusement, le restaurant dispose d'une terrasse ensoleillée et dont la façade nous protège du courant froid qui nous accompagne. On salue les habitués qui passent de la bière au verre de blanc alors que pour nous c'est café et chocolat chaud. Ils nous demandent où nous allons et nous souhaitent une belle balade.

Après Sursee on se dirige vers l'Ouest en direction de Twerenegg qui jouit d'une vue magnifique sur le Pilate. La route pour redescendre sur Willisau est malheureusement fermée. Elle est en réfection suite à un important éboulement il y a 2 ans. On redescend donc à Menznau puis on rejoint Willisau (célèbre pour sa fabrique de goutte et son important centre de distribution de Brake.ch. On remonte en direction de Twerenegg mais on bifurque avant la route fermée à l'Ouest en direction d'Hergiswil d'où on emprunte la route de plusieurs collines sinueuses à souhait. On rejoint l'Emmental et le restaurant du jour à Wasen, le Hornbach-Pinte.

La salle est pleine et il y a un peu d'attente. On déguste alors tranquillement un délicieux potage maison qui nous réchauffe bien. En attendant le plat principal, on rigole bien notamment avec les affirmations de Mélan qui nous donnent de la bonne humeur et on découvre un sport chez nous inconnu le "Platzgen" dont plusieurs trophées trônent dans l'armoire au-dessus de nos têtes. Il semblerait que c'est un ancien sport qui consiste à envoyer une espèce d'étoile en forme de disque de 1 à 3 kg sur un but fixé sur le sol à 17 m. On rentrera donc ce soir en étant un peu plus intelligent. Le plat terminé (excellent suure Mocke – rôti de bœuf mariné, avec différents légumes et écrasé de pomme-de-terre tout fait maison) on commande rapidement les cafés afin de ne pas prendre de retard sur notre programme. On aura apprécié la gentillesse des gens de la région. Il y a même une dame qui nous a salué en disant être contente de voir des jurassiens dans sa région et en nous souhaitant encore une belle balade.

Sur le retour on prendra encore un verre en route après avoir encore fait plusieurs boucle et passages de collines avec de belles courbes et surtout des revêtements pratiquement toujours fabuleux et propres. C'était un régal. Encore merci au GO du jour, Henri, et aux participants certes peu nombreux mais de qualités.

P1110142.jpg
P1110144.jpg
P1090917.jpg

Fête du village de Courroux, Balade du 27 août 2022, Yves J.

Traditionnellement, la fête du village de Courroux débute toujours un peu avant l'heure (officiellement 18h30) par une balade à moto à la découverte des petites routes de notre région. Rendez-vous était donné à toutes celles et ceux qui veulent participer à 16h devant l'école Rue du Gén. Guisan. Par manque de place, les participants se sont déplacés dans la Rue St-Nicolas.

C'est avec une grande surprise qu'on a vu arriver près de 70 participants sur près de 60 machines. C'est un record et notre GO semble un peu fébrile. Il lui faut remonter la colonne pour essayer de saluer tout le monde puis la redescendre pour donner le signal du départ. Malgré cela, il y en a toujours qui discutent encore alors que les premiers s'élancent. Heureusement, certains participants essaient de faire un peu la circulation et les automobilistes sont en grandes majorités compréhensibles et nous laissent passer lorsqu'ils voient cette impressionnante colonne. Bon, il y a toujours quelques … qui sont récalcitrants ou qui laissent passer les premiers puis essaient de forcer leur droit de priorité vers la fin. Il faut dire qu'il faut un moment pour que la colonne de plus de 1 km passe au complet. Désolé mais on essaie de maintenir la colonne pour ne pas perdre des participants qui viennent sans savoir exactement où on va. Pour cela, notre GO recherche principalement des petites routes dont le revêtement est bon mais qui sont étroites et qui demandent de l'attention car il peut y avoir parfois du gravier. L'avantage, par contre, c'est qu'elles sont peu fréquentées et donc on peut progresser tranquillement. La balade étant ouverte à toutes et tous on ne fait pas la course. Il y a des participants avec un L, d'autres avec des petites cylindrées mais aussi des scooters, cette année un trois roues (style CanAm) et même un tout nouvel engin à 4 roues.

Nous partons en direction de Bassecourt par le Montchoisi puis le Pichoux, Sornetan, Tramelan, le Pré-Petitjean, La Combe, St-Brais et la Roche. C'est là que nous attend Gaby avec enfant et petit-enfant pour nous rafraîchir durant une petite pause et grignoter quelques salés. Merci à eux d'assurer ce moment de détente qui nous permet, un moment, d'échanger avec d'autres participants. On repart par la Corniche, Boécourt, Séprais, Montavon, Develier-Dessus avant de redescendre à Develier puis Delémont et rejoindre notre stand à la fête de Courroux où nous sommes accueillis sous les olas de la population.

On se retrouve à notre stand où un verre est offert à chaque participant et où on peut avoir encore un moment d'échange avec chacun tout en dégustant les délicieux gâteaux de Nicole qui nous fait, chaque année, découvrir ou redécouvrir cette spécialité du Vully. Un grand merci encore à elle.

Belle réussite que cette balade avec un nombre de participants record, une météo adaptée et des belles petites routes que tous ne connaissaient pas. Merci à Yves pour, une nouvelle fois, sa parfaite organisation et merci à tous les participants d'avoir répondu en nombre à notre invitation. C'est toujours réjouissant d'organiser quelque chose quand il y a un tel répondant.

À l'année prochaine.

IMG-20220826-WA0000.jpg
P1110134.JPG
P1110139.JPG

Découverte sportive en France voisine, le 20 août 2022, Daniel B.

Cela fait bien 2 ans que Daniel a en projet de nous faire découvrir une activité sportive spéciale en France voisine. Une première tentative avait échoué en raison d'un conflit de date et l'année suivante c'était à cause des restrictions sanitaires. Bon, depuis le temps, pratiquement tout le monde savait qu'il s'agissait de Motoball mais pratiquement personne n'avait jamais vu un match et donc on se réjouissait à l'avance de le découvrir. De fait, on a planifié les sorties 2022 sur la base de l'agenda du club le plus proche, à savoir Voujeaucourt. Après un changement de dernière minute c'est finalement ce samedi 20 août qui a été retenu. Un restaurateur nous ayant mis en garde que pratiquement tous les restaurants étaient fermés à cette période (vacances), c'est l'option pique-nique qui a été choisie. Chacun se munira donc d'un sandwich que l'on pourra manger sur place car le responsable du club nous a informé que la cantine serait ouverte dès 14h.

Hélas, la journée débute très mal. Après des mois de sécheresse, la pluie a aussi réservé cette date pour un copieux arrosage qui débute déjà à 5h du matin. Heureusement, elle cesse pratiquement à l'heure de nous retrouver au rest. de l'Ours où on prendra le café/croissant tranquillement, même pour les derniers arrivants, compte tenu de la planification d'arrivée à Voujeaucourt. Comme chacun se munit de son sandwich, les inscriptions n'étaient pas obligatoires et c'est finalement très surpris que la colonne de 14 motos (avec 18 motards) s'ébranle un peu avant 10h.

Les Rangiers étant fermés (course de côte), on passe par Bourrignon puis Courtemautruy, le col de la Croix avant de redescendre sur Seleute. C'est là que notre GO choisit de nous faire une variante en nous emmenant dans une voie sans issue. Heureusement, déjà le 5ème de la colonne s'en aperçoit et nous attendons donc gentiment au haut du Col le retour des "égarés". On poursuit dans la vallée jusqu'à St-Hippolyte puis jusqu'à Gigot où la pause du matin est prévue. Peu avant notre arrivée nous traversons un rideau de pluie. Après une courte hésitation pour savoir si on met les combis pluie il est décidé de traverser. Heureusement, cela ne dure pas et permet un lavage des combis d'été.

On s'arrête à Gigot et nous avons la déconvenue que le personnel refuse de nous servir. Les tables sont mises pour le midi et donc on nous renvoie à nos motos. Lors des reconnaissances nous avions déjà attendu un bon quart d'heure avant que quelqu'un ne vienne nous servir. Même si on est proche de midi (11h30), il n'y a encore personne d'attablé et on aurait pu prendre un verre au bar. Mais non, ils profitent déjà assez des motards qui s'arrêtent par hasard sans faire d'effort pour les garder. Après une courte pause, on reprend notre itinéraire pour remonter on direction du col de Ferrière puis la vallée de la Barbèche. C'est à Pont-de-Roide qu'on aura l'occasion de prendre un rafraichissement sur une terrasse en bord de route mais où l'accueil est au top. Après un petit détour par Ecot on rejoint le stade à Voujeaucourt vers 14h où le responsable du club nous reçoit à bras ouvert. Après les souhaits de bienvenue, il nous donne quelques explications quant à la discipline et notamment aux spécificités des motos utilisées pour faire le Motoball. On occupe les bancs prévus sous un couvert pour manger notre sandwich. La cantine est ouverte alors on peut prendre des boissons. Pour la bière, ce sera € 3.50 mais € 1.00 est restitué au retour du gobelet. Certains le prendront en souvenir. Et pour ceux qui avait oublié leur sandwich ou qui ont encore une petite faim, il y a des grillades et crêpes à des prix hors concurrence.

Le match des juniors débute et nous impressionne énormément. L'équipe locale gagne 1 à 0 et ce dans une super ambiance. On décide de regarder le ¼ temps de l'équipe élite même si on arrivera un peu plus tard à Courroux et si un gros nuage menace. On n'est pas déçu car cette catégorie utilise des motos plus puissantes et les contacts sont aussi plus intenses.

On reprend la route en direction de Pont-de-Roide, puis Réclère, Grandfontaine, Fahy, Bure, Alle et retour par Lucelle et Bourrignon, les Rangiers étant annoncés fermés jusqu'à 21h.00.

On se retrouve au rest. de l'Ours pour terminer cette superbe journée par une bière bien fraîche et, pour une bonne partie, un excellent repas sur la terrasse où la température est fort agréable et le service impeccable.

Merci à tous les participants et merci à notre GO du jour Batti pour nous avoir fait passer une journée très cool et fait découvrir ce sport particulier mais très excitant. On se réjouit déjà de ce qu'il nous prépare pour l'année prochaine.

IMG-20220821-WA0002.jpg
P1110081.JPG
P1110087.JPG

Pique-nique familial, Centrale de Bellefontaine, le 10 juillet 2022, Christophe G.

C’est lors d’un dimanche ensoleillé que plusieurs familles membres du moto-club se sont retrouvées à Bellefontaine pour le traditionnel pique-nique familiale d’été où un feu les attendait. Le soleil devenant de plus en plus insistant il a fallu monter des parasols. Après l’apéro offert par le moto-club et l’arrivée des derniers participants on s’est tous retrouvé autour du feu pour préparer le dîner. Mélan avait lui la même quantité de viande que tous les autres, mais était en fait tout seul pour manger ce qui était sur la grille.

Après le repas, une petite trempette dans le Doubs pour rafraichir les participants fut la bienvenue. Après ces moments conviviaux chacun repris le chemin de la maison. On a pu compter tout de même 3 motos, les autres ayant préférés les voitures pour transporter les gamins et les glacières.

IMG-20220720-WA0000.jpg
IMG-20220720-WA0003.jpg
IMG-20220720-WA0009.jpg

Sortie de 2 jours en Moselle, Sarrebourg, les 2 et 3 juillet 2022, Christophe H.

En ce samedi matin, il fait très beau. Les 15 motardes et motards, chevauchant 11 motos, ont rendez-vous à 7h45 au rest. de l'Ours pour prendre un café et un croissant avant le départ prévu à 8h précise. On s'élance en direction de Bourrignon et le Haut-Rhin pour remonter la vallée de Bourbach et redescendre à Masevaux. On remonte la vallée jusqu'à Sewen où notre GO nous a dégoté un tracé original et très peu fréquenté, une petite route où le goudron a été posé autours des cailloux pour rejoindre le sommet du Ballon d'Alsace. On rejoint Kruth par le col du Page puis de l'Oderen avant de basculer sur la vallée de la Bresse par le col du Bramont puis celui de la Schlucht où la pause de midi est prévue. On profite d'une animation organisée par une équipe pour un enterrement de vie de garçon (le pauvre). "Le patron de la brasserie" nous a gentiment offert les plateaux de fromages. On reprend la route en direction des cols du Bonhomme et le Kreuzweg pour rejoindre le Hohwald, le Struthof puis Schirmeck. On passe encore le col du Donon puis celui de l'Engin avant de nous retrouver en périphérie de la ville de Sarreboug à l'hôtel Ibis. On prendra le repas du soir dans le restaurant attenant à l'hôtel, le rest. des Cèdres.

Au retour, on fait un premier arrêt au lac du Vieux Prés pour faire plaisir à notre Président qui aime admirer les barrages hydrauliques même s'ils sont de la concurrence aux FMB. On zigzague ensuite pour emprunter des petites routes viroleuses qui passent par Raon, Fraispertuis, Biffontaine pour rejoindre Gérardmer par la route au Sud de son lac. On rentre ensuite par Le Thillot puis Miellin, Plancher-Bas avant de contourner Héricourt puis Montbéliard et rentrer par Pont-de-Roide et rejoindre la vallée du Doubs par les grottes de Réclère.

On notera juste un petit incident technique pour un participant qui roulait trop proche d'un autre et qui a reçu un caillou contre son radiateur. Cela lui a fait un petit trou et donc il est rentré au plus court en s'arrêtant régulièrement pour compléter son réservoir d'eau.

À cette sortie, nous avons eu le plaisir d'être accompagné par deux vieilles dames (des Honda 450 des années 70) qui sont presque toujours arrivées avant les motos modernes. C'était très sympa, merci à Pascal et Christian.

Merci à notre GO Christophe qui nous a fait passer un super week-end sous un soleil chaud et éclatant.

IMG-20220704-WA0000.jpg
IMG-20220703-WA0005.jpg
IMG-20220703-WA0006.jpg

Sortie de 1 jour "En Suisse allemande" à Luderenalp, le 12 juin 2022, Roger S.

Pour cette première sortie de l'année, notre Rodge nous a préparé une sortie en Suisse allemande. Ce sont 8 participants (sur 6 motos) qui se sont donnés rendez-vous pour un départ en peu plus tardif que d'habitude (on est parti un peu après 9h.) en direction de Laupersdorf puis Oensingen, Herzogenbuchsee et Wasen i.E. pour attaquer la montée sur Luderenalp où nous avons mangé à midi en profitant d'une superbe vue sur les alpes et d'un peu plus de fraicheur car il faisait très chaud. Bon, fraicheur est un peu exagéré car même à 1144m la différence avec la température de la vallée n'est pas très grande.

Le retour était prévu par le lac de Hallwil pour y faire trempette et se rafraichir quelque peu. Hélas, une erreur de choix de route (le GPS a-t-il eu trop chaud) a tout remis en question. Tant pis pour la baignade, ce sera pour une autre fois. On essaie d'emmagasiner encore un maximum de fraicheur dans le col de la Scheulte avant de revenir dans la vallée à notre point de départ.

Merci à Roger pour l'organisation de cette sortie et de garder l'idée de la baignade pour une prochaine sortie s'il fait chaud.

IMG-20220614-WA0000.jpg
Rodge.jpg

Mariage d'Éric et Morgane, Hôtel de Ville, Delémont, le 13 mai 2022

Ce vendredi 13 mai, nous avons eu le plaisir de faire la haie d'honneur à notre ami Éric et son amie (épouse maintenant) qui se sont dit oui devant madame l'officier d'état civil Jane. C'était juste avant la canicule et on comprend donc que la veste est encore requise mais, pour la photo, on l'a laissé tomber au profit des t-shirts du club.

On a eu droit à l'apéritif et, selon les échos, la fête a durée tard dans la nuit voire jusqu'au lendemain.

Nous souhaitons plein de bonheur à Morgane et Éric et nous réjouissons de les revoir lors de prochaines sorties du club (apèrs leur lune de miel).

IMG-20220513-WA0003.jpg
IMG-20220513-WA0002.jpg

Marche de printemps La Réselle-Movelier, le 27.03.2022, Richard S.

En ce beau dimanche de printemps, plus de 20 personnes ont répondu à l'invitation de Richard pour sa traditionnelle sortie de marche (21 personnes au repas dont 3 enfants). He oui, les loups ne soignent pas seulement leurs courbes lors des sorties à moto mais également leur forme physique.

Rendez-vous était donné à l'étang de la Réselle où nous retrouvons les marcheurs à l'heure prévue malgré le changement d'horaire de la nuit dernière. C'est encore un peu endormi et par un début de matinée assez frais que nous partons en direction de Movelier. Après quelques mètres, nous sortons de la forêt pour retrouver le soleil. Malgré la pente assez faible du chemin emprunté, rapidement il faut enlever une couche de vêtement pour éviter de trop transpirer. Quelques pauses nous permettent de reprendre notre souffle et d'admirer le paysage et la nature. Arrivé à la place de pique-nique de l'Abschell, on constate qu'elle est occupée déjà par plusieurs familles. Richard nous dégote donc, un peu plus loin, une place avec des troncs d'arbre qui nous permettra de prendre l'apéritif en toute quiétude et confortablement. C'est Christine qui, encore une fois, nous amène ce qu'il faut en boisson (thé, minérales, jus de fruits mais aussi bières et vin blanc) ainsi que quelques gâteaux à la crème et chips. On est si bien qu'on en oublierait presque de reprendre notre marche pour rejoindre Movelier pour le repas de midi au restaurant du soleil.

Les non-marcheurs nous attendent déjà en compagnie de Christine qui leur a aussi déjà servi l'apéritif. Après les retrouvailles on se met à table pour un menu proposé par le patron à savoir petite salade mêlée, fondue chinoise à gogo et glace mangue/fraise pour le dessert. C'est dans une ambiance comme d'habitude très conviviale, décontractée et avec beaucoup d'humour que nous dégustons ces plats dont la qualité est à relever. On notera au passage que notre Président s'est trouvé peut-être une passagère pour une prochaine sortie en la personne de la patronne du restaurant. Il faudra juste qu'il roule sans à coup, pas trop longtemps et résolve encore le problème du casque pour y loger toute la coiffure de sa future passagère. Les plats de viandes et de frites se sont succédés jusqu'à ce que tout le monde soit repu.

Après un bon café (pour certains même arrosé) nous avons repris notre marche pour rejoindre notre point de départ. Cette fois, nous avons pris un itinéraire plus direct mais aussi plus pentu. Cela nous a permis d'admirer aussi d'autres points de vue exceptionnels sous un soleil radieux de fin de journée. Si notre GO a pu nous faire profiter d'une vue exceptionnelle sur Kiffis, c'est un autre village, au loin en direction de l'Est qui aura retenu aussi notre attention car nous avons essayé de déterminer de quel village il s'agit. Peut-être le saurons-nous un jour mais pour l'heure nous avons eu à faire face à diverses conjectures sans pouvoir trouver une conclusion probante.

On reprend les voitures à la Réselle et on se retrouve au bar des Sports à Courroux pour déguster une dernière bière avant de se quitter en se donnant rendez-vous à une prochaine occasion.

Un grand merci à tous les participants et à notre super organisateur qui n'hésite pas à nous faire découvrir ses spots de chasse secrets situés dans des super-beaux coins de notre région.

P1100515.JPG
P1100527.JPG
P1100555.JPG
P1100560.JPG

36ème Assemblée générale ordinaire, le 18.03, Rest. de l'Ours, Courroux

C'est à l'hôtel-restaurant de l'Ours à Courroux que rendez-vous était donné pour cette 36ème Assemblée ordinaire. Le club est dans sa 37ème année mais, en raison de la pandémie, l'Assemblée 2021 n'a pas pu être organisée. Les affaires courantes n'ont donc pas pu être liquidées elles le seront lors de cette Assemblée. Le comité avait, malgré tout élaboré un planning pour les activités pour 2021 sous réserve de l'évolution de la situation sanitaire.

Cette Assemblée se déroule d'habitude à partir de 19h00 mais, compte tenu de l'ordre du jour, elle a été avancée à 18h30. Tous n'ont pas enregistré cette modification mais c'est tout de même à 18h45 qu'elle a pu être ouverte par notre Président Christophe. Nous étions 25 personnes (actifs et non-actifs) pour suivre attentivement la lecture du PV de la dernière Assemblée par notre secrétaire Serge qui, comme d'habitude, a su en faire ressortir les moments les plus croustillants.

Place ensuite au très attendu discours du Président qui est toujours un sommet de lyrisme et une apothéose de recherches dans le thème qu'il choisit. Et cette année le titre suggère que nous aurons à nouveau droit à une analyse détaillée du sujet et à des summums d'extrapolations : Le loup menacé ! On craint le pire. D'emblée la devise sera : ils ne nous auront pas malgré les différentes mesures mises en place pour nous empêcher de faire ce qu'on veut. Après l'introduction du 0,8 ‰, les zones 30, le covid pour nous clouer à la maison maintenant c'est le prix de l'essence qui augmente mais ils ne nous auront pas. Encore une fois, le développement du thème ainsi que les considérations et projets de solutions, nous fait partir dans la stratosphère des élucubrations. C'est, à nouveau, un exposer dans les sommets de l'art qui restera dans les annales. On se demande toujours où il va chercher cela et comment il arrive, au final, à tisser un lien avec des considérations complètement éclectiques et des conclusions abracadabrantes. Ce fût encore un pur moment de bonheur et de rigolades.

Ensuite, plus sérieux, le caissier, Julien, présent les comptes 2020 et 2021 qu'il soumet à l'acceptation de l'Assemblée puisque cela n'avait pas été fait en 2021. Les réviseurs recommandent d'en donner décharge avec remerciements au caissier qui tient les comptes très scrupuleusement. Il informe l'Assemblée que, depuis 2022, il reportera le bouclement des comptes au 31 décembre. Jusqu'à présent il était fait avant l'Assemblée générale en fin d'année. Les comptes 2022 seront donc présentés à l'Assemblée du printemps 2023. Comme il n'y a pas eu d'Assemblée en 2021, il n'y aura donc pas de problème particulier.

Le vice-président donne ensuite lecture du programme 2022 qui sera transmis ces prochains jours aux membres mais il doit s'y reprendre à plusieurs reprises pour ceux qui préfèrent leur stylo et qui avait pris du papier pour griffonner. À cette liste, le Président rajoute les stamms du mercredi au chalet de la gym aux conditions identiques à l'année précédente. Ils débuteront début juin et se termineront mi-septembre avec une pause entre le 6.7 et le 10.8.

Reste le point admissions et démissions avec l'enregistrement de 5 nouveaux membres et une demande de mutation d'un membre pour passer de la catégorie "actif" à celle de "passif".

Vint ensuite le point divers et imprévus qui permet à notre cher Président de demander "comment c'est que les membres voient la question de la fête du village". Plusieurs participants prennent la parole mais, au final, c'est le Président qui soulage tout le monde en décidant de ne rien décider. On aime tellement cela que cela devient presque jubilatoire.

La séance est levée à 20h30 pour nous permettre de passer à table et de bien terminer cette soirée.

P1100492.JPG
P1100490.JPG
P1100491.JPG
P1100500.JPG